Le président de la République s’est prononcé sur les assassinats répétés des membres des forces de l’ordre et de défense en zone anglophone.

Paul Biya a fait une déclaration à la presse ce jeudi 30 novembre, au sujet de la situation qui prévaut actuellement en zone anglophone. Dans son meessage, le président de la République a affirmé que « le Cameroun est victime des attaques à répétition », perpétrés par « une bande de terroristes se réclamant d’un mouvement sécessionniste ».

Le chef de l’Etat dénonce la mort de six militaires, tués mardi en zone anglophone par des séparatistes présumés. « J’ai appris avec émotion l’assassinat de quatre militaires camerounais et de deux policiers dans le Sud-ouest de notre pays« , a déclaré Paul Biya, avant d’adresser ses condoléances aux familles des victimes.

« Je pense que les choses sont désormais parfaitement claires pour tout le monde. (…) Face à ces actes d’agression, je tiens à rassurer le peuple camerounais que toutes les dispositions sont prises pour mettre hors d’état de nuire ces criminels et faire en sorte que la paix et la sécurité soient sauvegardées sur toute l’étendue du territoire national« , a-t-il martelé en guise de conclusion.

La zone anglophone connait un regain de tension et violences. La sécurité dans ces régions s’est considérablement dégradée depuis quelques semaines. Plusieurs membres des forces de sécurité camerounaises y ont été tués en moins d’un mois, et de nombreux citoyens sont contraints de se déplacer pour trouver refuge au Nigeria.

Suivre l’intégralité du message.